Cage et bondage. Du pur masochisme. Décembre 2005. Google, notre oracle, apparaît aussi iconoclaste que commercial. Du moins, son service de publicité automatique.
"Une femme qui priait priait, ce matin dans la cathédrale de Camatarca a été décapitée par un vitrail qui s'est détaché."
Annonces Goooooogle Dieu vous aime : comment le savoir ? Dieu vous aime Le monde de Demain : gratuit articles, bibles, brochures, émissions

Iconoclaste. Comment ? Quoi ? Detruire les icônes ? Vous n'y pensez pas ! Le directeur de France Soir en sait quelque chose[1]. La pression religieuse monte. On ne peux pas s'amuser avec des thèmes aussi graves.

L'homme a crée Dieu, l'inverse est encore à prouver dit G. Charpak, prix Nobel de Physique. Il a eu de la chance qu'on ne le lui pas encore retiré, son Nobel!

S'amuser des religions, ce ne peut plus être que par pur masochisme. Par amour pour le feu, par volonté de strangulation, ou pour le plaisir de la torture inquistoire ou lapidaire. Le délit de blasphème ne va pas tarder à revenir dans le code pénal, et Google sera plus fortement condamné que pour cette "broutille" de censure chinoise. Avec un peu de chance, ce sera peut-être même plus grave que le délit d'enc.. de sod... enfin... d'homosexualité avérée. Les flammes de l'enfer, et en attendant cette Eternité, de l'autodafé, sont pour lui.

N'ayez crainte, l'Etat veille. Qui a dit Laïque et démocratique ?


Merci pour sa contribution involontaire à Patrick, et ses pensées aussi sotes que grenues.

[1] sanctionné pour avoir publié des caricatures de Mahomet